LES PREMIÈRES DÉMARCHES À EFFECTUER DÈS TON ARRIVÉE EN AUSTRALIE

Tu prépares une future arrivée en Australie? Tu as bien raison!
Ayant vécu presque 3 ans en Australie, j’ai décidé de mettre à votre disposition toute l’expérience que j’ai pu acquérir.
J’ai listé dans cet article toutes les étapes par lesquelles tu vas devoir passer lors de ta première semaine au pays des kangourous.
Si ça t’intéresse, tu peux aussi lire l’article où je parle de mes deux premières semaines à Sydney. 

La carte SIM et l'abonnement téléphonique

Dès ton arrivée en Australie, l’une des premières choses à faire est l’obtention d’une carte SIM.
Que ce soit pour trouver ton chemin ou pour prévenir ta famille de ton arrivée, l’achat d’une carte SIM est primordial.
Avant de partir, vérifies que ton téléphone soit débloqué de tout opérateur. En Australie, les opérateurs les plus connus sont:
Vodafone – Optus – Amaysim – Telstra – Lebara.
Tu peux acheter une carte SIM dans toutes les grandes surfaces et les 7eleven, ou te rendre directement en boutique avec ton passeport.
Si tu es en visa étudiant, tu pourras souscrire à un abonnement.
Si non, tu devras opter pour un “PREPAID”.
Le ” PREPAID ” c’est comme un saut dans le passé. Tu devras tous les mois te connecter à ton application et recharger ton crédit.
Attention, afin de t’éviter toute surprise, sache que les abonnements téléphoniques sont chers en Australie. Il faut compter en moyenne 30AUD par mois (environ 5Giga d’internet).

Le TFN et l'ABN

Pour cela, tu dois obligatoirement posséder un numéro de Tax File Number. Le TFN est ton numéro de dossier fiscal, fourni par l’Australian Taxation Office. Il est personnel et t’est attribué à vie. C’est-à-dire que si tu quittes l’Australie et que tu décides d’y revenir quelques années plus tard, tu utiliseras le même numéro de TFN.
Tu dois impérativement le communiquer à ton employeur dès que possible sinon tu risques d’être imposé au maximum (soit 47% de tes revenus!)
Si tu souhaites travailler à ton compte, en plus de disposer d’un TFN, il te faudra faire une demande d’ABN (Australian Business Number).
Dès lors, tu seras considéré(e) comme auto-entrepreneur et tu devras envoyer des factures à tes clients afin d’être payé(e).
Attention aux taxes! Comme dans tout pays, tu devras payer des taxes à la fin de l’année fiscale.
En travaillant en tant qu’employé (TFN), tes impôts sont prélevés à la source, par ton employeur.
En revanche, en tant que travailleur indépendant, tes clients te paieront en brut et tu devras déclarer tes impôts tout seul. Il est donc important de réfléchir à cela en amont afin de fixer tes tarifs. Pense également à mettre de l’argent de côté pour pouvoir payer tes impôts.
Le délai de réception du TFN et de l’ABN est d’environ 3 semaines.
Si tu souhaites de l’aide pour faire ta demande, arme-toi de ton passeport, clique sur ce lien, et suis les étapes indiquées dans le PDF ci-dessous.

La recherche de logement

En fonction de ton âge, de ton budget, de ta personnalité, plusieurs types de logement peuvent te convenir.
Connue pour ses prix attractifs et son mélange culturel, l’auberge de jeunesse est sans doute le logement préféré des voyageurs de passage.
Appelée “hostel” en anglais, c’est certainement le meilleur moyen pour démarrer son aventure. En Australie, il y a des auberges de jeunesse partout. Il est recommandé de réserver une semaine en auberge de jeunesse dès ton arrivée. Cela te permettra de ne pas trop dépenser, de te remettre du décalage horaire, de rencontrer des gens, de découvrir la ville à ton rythme et voir si le quartier te plait. De plus, certaines proposent un service de navette et offrent même le petit déjeuner.
De plus en plus considéré, le Airbnb est une solution pratique, pouvant parfaitement convenir à des locations sur du court-terme. Attention cependant au risque d’annulation de dernières minutes.
Pour du court ou du moyen terme, tu peux rechercher une collocation. Que ce soit une maison ou un appartement à partager, la colloc’ est la forme d’habitation la plus convoitée en Australie. Plus confortable et plus intime qu’une auberge ou un airbnb, tu y feras de belles rencontres à des prix abordables.
Si ton budget le permet, tu peux bénéficier d’une chambre seule.
Pour les plus petites finances, opte pour la chambre à partager. Prends le temps de rencontrer ton camarade de chambre pour être sur que son rythme de vie puisse te correspondre.
Et gare aux propriétaires malintentionnés qui vous proposeront de partager votre chambre avec 3 autres personnes pour un loyer à bas prix. Ceci est illégal et tu peux être mis dehors du jour au lendemain.
Les sites les plus connus pour rechercher un logement sont www.gumtree.com.au, www.flatmates.com.au, www.flatmatefinders.com.au.
Le market place de Facebook ainsi que les groupes Facebook sont également d’excellents sources de recherches.
Vérifies bien sur l’annonce que le logement est “furnished” (c’est-à-dire meublé). Il serait dommage de t’embêter à acheter des meubles si tu ne comptes pas t’y installer.
En règle générale, les loyers en Australie se paient toutes les deux semaines. Au départ, tu devras fournir une pièce d’identité et tu devras payer une caution (appelée “bond” en anglais) qui te seras rendue lorsque tu quitteras le logement.
Pour les séjours de longues durées, tu peux te trouver un appartement individuel ou un studio. Cependant, l’immobilier est excessivement cher dans les grandes villes comme Sydney et Melbourne.
Néanmoins, si cela te convient et que tu remplis les critères requis, il se peut que ta demande soit acceptée et que tu obtiennes un bail de location à ton nom.
Pour ce type de logement, concentre tes recherches vers des sites tels que www.domain.com.au et www.realestate.com.au ou rends-toi dans des agences immobilières comme Century 21 ou encore Raine & Horne.

L'ouverture d'un compte bancaire

Tout d’abord, sache que ce ne sont pas les banques qui manquent en Australie! Il en existe une multitude.
Les plus connues sont Commonwealth, ANZ, NAB, Westpac, Citibank, ING Direct, HSBC.
Très honnêtement, pour toutes les personnes détentrices du Working Holiday Visa (WHV ou PVT), le choix de la banque importe peu. Elles se sont alignées et proposent les mêmes services, les mêmes options, les mêmes frais de gestion.
Avant de partir en Australie, prend rendez-vous avec ton banquier français et renseigne-toi sur les potentiels accords qu’ils peuvent avoir avec les banques australiennes.
De mémoire, la BNP Paribas a un accord avec la banque Westpac. Cela te permet de bénéficier de retraits gratuits avec ta carte française. Ce qui peut être pratique pour tes premiers jours en Australie!
Néanmoins, pour la suite de ton aventure, il est impératif d’avoir un compte bancaire australien., ne serait-ce que pour recevoir ton salaire et/ou transférer ton loyer à ton propriétaire.
C’est plutôt facile d’ouvrir un compte bancaire, il te suffit simplement de te rendre dans la banque de ton choix avec ton passeport et d’avoir une adresse pour pouvoir t’envoyer ta carte bancaire. Ce sera l’occasion de pratiquer ton anglais avec ton nouveau conseiller! 🙂.
PS: Tu peux transférer de l’argent de ton compte français à ton compte australien, à moindres frais, grâce à Transferwise. Je te conseille de cliquer sur ce lien et de créer ton profil en 2 minutes.

La recherche d'emploi et le CV

tu as pu le lire au début de cet article, pour pouvoir travailler en Australie, tu auras besoin de ton numéro de Tax File Number.

Mais ce n’est pas tout! Le CV est également un outil indispensable à ta recherche d’emploi.

Les avis divergent concernant la rédaction et la mise en page du CV à l’australienne.

Voici mon avis personnel:

Si tu souhaites un travail temporaire tel waiter, kitchenhand, runner, dishwasher, all-rounder, nanny, labourer, carpenter, removalist, barista, optes pour le CV clair et concis sur UNE PAGE.

L’employeur et le manager voient passer des tonnes de CV chaque semaine. Ce qu’ils souhaitent c’est avoir un condensé de tes expériences professionnelles et trouver l’information qu’ils recherchent au premier coup d’œil. Leur temps est précieux et ton but c’est qu’ils t’appellent. Et non pas qu’ils sachent que tu as effectué à un stage d’immersion pendant ton année de 3ème dans la ferme de ton grand-père. 🙂

Au contraire, si tu recherches un emploi stable, il convient de détailler tes expériences.

Cependant, je te conseilles de ne pas dépasser 3 pages. 4 pages peuvent être envisageables si tu as un certain âge ou alors si tu as eu énormément d’expériences en lien avec le poste pour lequel tu postules. Il faut que ces 3 pages soient justifiées, et non pas qu’elles soient une perte de temps pour l’employeur. Indiques le plus de références possibles.

Si tu ne sais pas comment t’y prendre, je peux me charger de rédiger ton CV en anglais. Il sera même relu et corrigé par un anglophone. Passe commande directement sur la boutique!

En Australie, la lettre de motivation n’est pas nécessaire.

Ton CV est prêt? Mon premier conseil c’est le porte-à-porte.

Oublie Internet et privilégie le contact humain.

Rend-toi dans les cafés/restaurants/hôtels/magasins… avec ton CV et ton plus beau sourire. Soigne ta présentation et ta tenue vestimentaire. Tu n’as pas besoin d’aller démarcher en costume ou avec des talons de 15 cm (pour les filles), mais il est important d’être propre sur soi. Il parait que les 4 premières secondes sont déterminantes.

Les employeurs ont besoin de sentir que tu es confiant(e) et dynamique. Même si tu n’es pas à l’aise avec l’anglais, ne te décourages pas. Comme je te le disais précédemment, ils reçoivent des centaines de CV par semaine. Le simple fait que tu sois venu(e) distribué ton CV en main propre plutôt qu’un simple e-mail est déjà un excellent point.

Mon second conseil est de TOUJOURS demander à parler au manager. Il n’est pas là aujourd’hui? No worries! Tu gardes ton CV, tu notes le nom, l’adresse et le prénom du manager de l’endroit où tu t’es rendu et tu re-tenteras ta chance dans quelques jours.

Seul le manager pourra te fixer une date d’entretien ou d’essai, alors ne gaspille pas ton temps et ne laisse pas ton CV à un employé.

Mon troisième conseil, c’est de te créer un réseau. Ne sois pas timide et parle aux gens! à la caisse du magasin, à la plage, en attendant le bus, rajoute des gens sur Facebook… Les connaissances, le piston! Ça ne date pas d’hier… Fais toi connaitre et je te garantie qu’untel connaitra untel qui retourne dans son pays la semaine prochaine et qui laisse donc sa place de libre au bar dans lequel il travaillait.

Et pour finir, rejoins des groupes Facebook et n’hésites pas à poster une photo de toi avec une petite description du poste que tu recherches. Navigues sur les sites internet tels que gumtree.com.au, seek.com.au, airtasker.com.au pour ne citer qu’eux…

deux femmes se prennent en photos

J’espère que ces explications concernant les démarches à effectuer lors de ton arrivée en Australie t’ont permis d’y voir plus clair.

N’hésite pas à me laisser un commentaire si tu souhaites rajouter quelque chose ou si tu as la moindre question.

Si tu n’as pas vraiment envie de te déranger avec toutes ces formalités, sache que les packs de départ ont été conçus pour te décharger de tout ce stress.

Book ton pack rapidement et pars en Australie l’esprit tranquil. Carte SIM en poche, un logement réservé et CV ready!

manon 1